BUDGETS ET BOURSES

Lors de la préparation d’un échange universitaire dans un pays étranger, le budget est souvent la bête noire des étudiants. En effet, selon les destinations, le niveau de vie peut passer du simple au double. De plus il est difficile d’évaluer exactement ce que cela va coûter au final, sans oublier qu’en échange on veut profiter à fond : ce qui signifie plus de sorties, de visites et de voyages : des coûts supplémentaires non négligeable. (Tous les budgets affichez sont fait avec la moyenne de plusieurs étudiants partis en échange)

COMMENT CALCULER MON BUDGET ? À QUELLE(s) BOURSE(s) PUIS-JE PRÉTENDRE  ? 

Avant le départ 

Eh oui, une grosse partie de votre budget concerne l'AVANT départ. En générale il faut prévoir : 

  • L’assurance voyage (obligatoire) : 150€ par semestre 

  • Les billets d’avion : selon la destination et la compagnie… 

  • L’avance sur le loyer : budget aléatoire en fonction du type de logement, de l'emplacement et de la durée du séjour : entre 200€ et 1000€

  • La caution : à donner au plus tard le jour d’arrivé dans votre pays : Prévoir 1 mois de loyer en moyenne 

  • Le passeport : 86€ + enveloppe spéciale 40€

  • Le visa : +/- 50€

  • Frais d’études supplémentaires : À la catho il vous en coutera 750€ en plus de vos frais de scolarité par semestre passé HORS Europe - Rien à prévoir si vous partez en Europe

  • Les examens : TOEFL ou IELTS (250€), Bulats, Bright.. Ils sont souvent passés avant la sélection et peuvent peser dans le budget

  • Les vaccins : par exemple en Asie le vaccin contre la fièvre typhoïde est à peu près à 60€ (non remboursés par la sécu)

  • Les autres achats comme des valises ne sont pas à négliger

Sur place 

Certains auront déjà payé l’intégralité de leur loyer, leurs billets aller retour, l’assurance…ect. Maintenant il est temps de profiter sur place !

  • Les transports en communs : ils peuvent être très chers dans certaines villes 

  • La nourriture : vous serez peut être tenté par les produits que vous achetez en France, mais attention ils sont souvent beaucoup plus chers

  • Les sorties/restaurants : souvent une grosse part du budget, sachant que dans les grandes capitales tout est payant dont les entrées en boîte de nuit 

  • Les voyages : la tentation sera sûrement beaucoup trop grande pour ne pas aller visiter la région de votre pays d’accueil, alors prévoyez une petite (ou grande) enveloppe pour voyager ça serait dommage de se priver !

  • Les livres/manuels : certaines universités demandent aux étudiants d’acheter leur livre et manuel : les prix de tous les livres peut revenir à 150 voir 200€

  • Le shopping : il peut vite faire monter le budget

  • Les valises au retour : peut-être allez vous devoir racheter une valise et une place en soute. Attention à la surcharge pondérale en revenant, ça peut couter très cher (150€ en moyenne)!

LES BOURSES

Europe 

La bourse Erasmus + : Entre 200€ et 300€ si le coût de la vie du lieu d’accueil est élevé. Les pays en question sont l’Autriche, la Finlande, le Danemark, la Norvège, la Suède, le Liechtenstein, l’Irlande, le Royaume-Uni et l’Italie. Entre 150€ et 250€ dans les autres pays de l’Union européenne ainsi qu’en Turquie et en Macédoine

 

Il n’y a pas de conditions de revenu, mais il faut remplir les critères suivants : 

  • Être inscrit dans un établissement d’enseignement secondaire délivrant un diplôme

  • Avoir terminé une première année d’étude

  • Les établissements d’origine et d’accueil doivent être partenaires du programme Erasmus

  • La durée du séjour doit être comprise entre 3 mois et 1 an

 

Pour les boursier du CROUS, cette bourse est cumulable avec celle que vous avez normalement en France. Néanmoins celle-là restera mensuelle. 

 

Hors Europe

La bourses Mermoz : Si vous ne partez pas en Europe, vous ne pouvez pas bénéficier de la bourse Erasmus mais vous pouvez être éligible à la bourse Mermoz, qui est calculée en fonction des revenus. Elle est d’un montant de +/- 400€ par mois et est dégressive avec les revenus. C’est une bourse de la région Hauts de France. Attention, si vous vivez dans le nord mais que vos parents sont d’une autre région qui propose également une bourse, elles ne sont jamais cumulatives alors choisissez la meilleure option. 

Les 3/4 de la bourse sont versé mi-septembre (si vous déposez votre dossier tôt) et le dernier quart après votre retour en France. 

 

Si vous êtes boursier du Crous : Cette bourse est cumulative avec celle que vous touchez en France. De plus, vous recevrez, en même temps que la bourse Mermoz, 300€ pour les frais de déplacement (avions). 

Maintenant à vos calculettes... PARTEZ !