CANDIDATER POUR UN ECHANGE ? EN AUSTRALIE ?


Où partir en Australie ?

Alors que FGES propose 3 universités d’échange : Charles Sturt University (Nouvelle Galles du Sud), Australian Catholic University (Sydney) et Queensland University of Technology (Brisbane), chacune présente un profil attrayant chaque année lors des candidatures d'échanges internationaux.


Sydney reste aux yeux de nombreux étudiants, la meilleure ville où faire un échange si vous souhaitez ne pas vous ennuyer. L’ambiance étudiante, les commerces et transports permettent aisément aux étudiants internationaux de s’épanouir.


La Nouvelle Galles du Sud, quant à elle, propose une université aux multiples événements. 24% de celle-ci sont d'ailleurs des étudiants internationaux issus de plus d'une centaine de pays. Son campus, ainsi que sa vie associative, assure à chacun de trouver sa place, proposant d'ailleurs 3 types d'hébergement à savoir : les résidences à temps plein, les pensionnats ou les hébergements temporaires (motels, studios, ...).


Enfin, si vous préférez les villes à taille humaine, l’université de Queensland, à Brisbane fera votre bonheur. Elle offre une superbe situation géographique, un campus en centre-ville, des commerces ouverts en permanence et des festivals pour vous faire découvrir une ville aux aspects multiculturels.



Quelles sont les formalités pour partir ?

  • Un bon niveau d'anglais

Pays anglophone, les universités australiennes vous demanderont sûrement un niveau d’anglais minimum nécessaire. Vous devrez donc obtenir au préalable un certain score au TOEFL ou auprès d’un autre organisme, selon votre université d'accueil. De ce fait, si vous n’avez pas encore le niveau, on vous conseille fortement de commencer à vous entraîner !


Le nombre de places étant limité et cette destination très demandée, il faudra s’y prendre à l’avance, démontrer votre motivation et réviser votre anglais. Mais on croit en vous !


Une fois votre niveau d’anglais validé, de nombreuses autres démarches administratives seront à réaliser. Par exemple, une lettre de recommandation pourrait peut-être vous aider dans votre démarche de candidature. En bref, soyez sûrs de vous, démontrez votre motivation et prenez-vous-y à l'avance, car le nombre de place est limité.


  • Un VISA

Si votre échange dure plus de 3 mois, vous serez dans l’obligation d’obtenir un visa étudiant. Son coût moyen est d’environ 520 euros. Pour cela, vous devrez rédiger une lettre expliquant la raison de votre venue ainsi que vos motivations. En bref, prouver votre bonne foi.


Le coût de la vie étant assez important en Australie, vous devrez également justifier de vos capacités financières à réaliser votre échange à savoir : un billet d’avion aller-retour ainsi qu’un compte bancaire de plus de 2500 euros.

Le visa précédemment cité vous permettra notamment de travailler en parallèle de vos études quelques heures par semaine. Mais dans cette situation, vous devrez également demander un permis de travail.


  • Assurance et passeport

Votre université vous demandera également une assurance obligatoire. Plusieurs organismes existent et on vous conseille de vous renseigner auprès de vos assurances actuelles des dispositions de départ. Comptez environ 300 euros pour votre contrat.


Mais avant toute chose, assurez-vous d'avoir un passeport encore valide et ce, plusieurs mois après votre retour d'échange, sans quoi, vous pourriez être coincés sur le sol Français.

Quel est le coût de la vie ?

  • Monnaie et établissements bancaires

La monnaie australienne est le dollar australien. Alors que certains d’entre vous auront la chance d’avoir des accords au sein de leur banque, d’autres devront ouvrir un compte en banque sur place. Mais attention, pour cela, il est nécessaire d’avoir une adresse et donc d’avoir au préalable trouvé son logement. En attendant, on vous conseille de déjà partir avec un peu de change et d’utiliser, au besoin, des applications comme Transferwise pour bénéficier de virements gratuits.


  • Frais de scolarité

Pour les étudiants de la FGES, soyez rassurés d’une chose, vous ne payerez pas les frais de scolarité au sein même de votre université d’accueil, mais bien une année à la catho, agrémentée d’un petit surplus de frais de dossiers. De plus, vous aurez éventuellement la possibilité de toucher une bourse régionale ou autre pour faciliter votre échange, sous réserve de certaines conditions.


  • Vie courante

Concernant les dépenses quotidiennes, la plupart des produits sont assez coûteux du fait de leur importation. Le coût de la vie mensuel pour un étudiant peut alors tourner autour de 1200 euros par mois environ. Un seul conseil : économisez avant de partir pour pouvoir profiter un maximum sur place ! Les loyers, eux aussi sont élevés, ne laissant pas d’autres choix aux étudiants que d’être en colocation ou d'être logés à même le campus, une chambre à plus de 600 euros par mois. Les transports quant à eux sont chers, tels qu'à Sydney par exemple, mais vous pourrez certainement bénéficier de réductions ou tarif-étudiant.



Quoi qu'il arrive, peu importe où a lieu votre échange, celui-ci sera enrichissant tant sur le plan personnel que professionnel et vous en sortirez grandis. N'ayez pas peur de tenter une destination pour laquelle vous êtes vraiment motivés, et croyez en vous !